Veuillez additionner ces deux nombres

par claire, lundi 03 octobre 2022, 10:49 (il y a 66 jours) @ d i v A

C'est vraiment très beau.
Quelque chose des voyages du bateau ivre de Rimbaud : distance, errances, mythologies, avec la pensée comme lien qui persiste.
La mort est omniprésente, dans des images paradoxales de clair-obscur, des images de chute et de vol, de repos aussi. En même temps, l'appel qui revient la transcende, il n'y a pas de résignation, la séparation n'est pas irrémédiable.


Fil complet: