de passage

par va bene sobac @, jeudi 03 août 2023, 19:08 (il y a 125 jours)

On s’enfuyait a tire-d’aile comme des oiseaux de passage
chacun sûr de son bon droit, de son renom
c’est dire la suffisance , quand elle devient a ce point sublime
que même ceux et celles non concernés
se demandaient comment vivre de pareille manière fut possible
et pourtant rien n’était écrit
l’orgueil s’évertue à, pendant que la tristesse se lamente
enfin on ne sut jamais a quel point
être de passage signifiait pas grand-chose
du moins pas comme on l’entend
après vient le temps de l’après
immobile, silencieux, nostalgique, dépité , et surtout
absent

de passage

par va bene sobac @, dimanche 06 août 2023, 21:04 (il y a 122 jours) @ va bene sobac

il arrivait parfois , lors d'un passage, d'avoir des doutes
normalement il passaient vite
mais de temps à autre , l'horloge et ses caprices
retardait cette fuite en avant
alors on parlait de tout et de rien, surtout de rien
c'est cela qui est le plus dur , le rien
ironie de l'histoire
le passage imprégnait l'atmosphère
d'une foule de questions
plus ou moins drôles, logiques, ardues, complexes
et sans réponses

de passage

par Ninou @, mercredi 16 août 2023, 18:37 (il y a 112 jours) @ va bene sobac

Drôlement bien celui-ci
dit en passant
par les rustiques cuisines où
s'entendent encore carillonner
les comtoises d'antan

de passage

par phil, mercredi 16 août 2023, 21:29 (il y a 112 jours) @ Ninou

Tout à fait, très bon !
Savoureux.

de passage

par va bene sobac @, vendredi 18 août 2023, 11:09 (il y a 110 jours) @ phil

un passage chasse l'autre, en attendant septembre et ses vendanges

de passage

par va bene sobac @, vendredi 18 août 2023, 11:07 (il y a 110 jours) @ Ninou

merci de ce passage, sur des chemins de traverses en Franche-Comté