puissance de la mélancolie (contre rémy le joyeux drille)

par Claire, lundi 22 mai 2017, 20:43 (il y a 122 jours) En réponse à dh

...je ne sais plus, bien que je l'aie beaucoup défendue, j'y crois moins. C'est comme un lieu trop sûr et connu, et en même temps toujours exotique, aux douceurs magnétiques un peu faciles, un enchantement de forêt bardée d'épines à ouvrir et quitter pour de vrais espaces non-connus.
C'est comme la douleur : en art c'est la voie la plus facile pour trouver une intensité, mais bon...


Je ne suis pas du tout convaincue non plus par la joyeuseté obligatoire, en fait, c'est le spectre entier qui est à explorer.

Fil complet :