D'oubli poème de Fabrice Selingant

par le Rouge-gorge, dimanche 14 janvier 2018, 01:00 (il y a 331 jours) En réponse à Claire

Merci Claire et de bonne raison, il n'en ai aucune hormis celle de se refuser au pire, il en est de même de l'humanité peut on survivre sans elle, le problème de Robinson c'est de perdre ce qu'on est sans le rapport aux autres. Du groupe , petit, aux dimensions plus grande la problématique reste la même, je veux être pleinement, mais sans vous, je ne suis plus.

"J’aurais tant voulu vous aider
Vous qui semblez autres moi-même
Mais les mots qu’au vent noir je sème
Qui sait si vous les entendez" (J'entends, j'entends Louis Aragon)

Fraternellement à Claire et Périscope.
Fabrice Selingant le Rouge-gorge

Fil complet :