marcher à la nuit

par catr @, mercredi 21 février 2018, 18:02 (il y a 215 jours) En réponse à Claire

oui, en quelque sorte oui.. (j'aime beaucoup ta manière fine de visiter le texte)
... puis pour moi cette écriture a beaucoup de niveaux (de degrés) et rejoint autant le mythe d'Orphée que les pensées socratiques, aristotéritiennes, autant l'allégorie de la caverne que c.g. Jung (que j'aurai cité quelque part pas trop loin sur délivre).. entre autres
...puis je me dis que c'est tout de même curieux que ces hommes au travers des âges aient "senti" ce filon mais qu'il n'ait pas été "visité" "autrement" ... (j'en suis là en ce moment — yo ! faut que j'en sorte, aussi bien passer au travers) ;)

en même temps j'hésite énormément à écrire ..comme si trop de compréhensions simultannées m'entraînaient "ailleurs" ..ou dans des territoires sans language (ou pas encore "profanés" par la parole)... je sais pas trop.. je dis ça.. et puis j'hésite davantage..





mais il me faut te dire que ta lecture m'insite chaque fois à poursuivre, et sans doute me ramène et me maintient dans cette quête intuitive et sentie, et j'apprécie ça énormément parce que cela défait une forme terrible de solitude.. et donc merci, merci beaucoup d'être là, présente et généreuse

Fil complet :