Ecrire n'est tolérable

par catrine @, samedi 31 mars 2018, 20:14 (il y a 108 jours) En réponse à sobac

ha, ben.. je suis à la fois d'accord et pas d'accord...
(et tu fais un peu glisser le sujet..)

je pense que.. l'écrire te choisit, il prend ta main, plus fort que toi, t'investit. tu as cependant le choix d'embrasser cela ou de le rejeter.
parfois (pour certaines mains) écrire est une nécessité, et la nécessité seule commande (si l'être lui reste disponible)
parfois écrire est un symptome auquel n'existe aucun remède sinon que de laisser l'écrire faire ce pour quoi il se manifeste.. et jusqu'à ce que cet écrire-là n'ait plus soif...

tout est une question de choix dans la vie, on pourrait dire cela, oui, pourtant je continue de constater que l'expression d'une forme d'art n'est pas un choix mais une exigence, de soi envers soi. une exigence embrassée. sinon, épousée (complètement).

Fil complet :