images (1)

par m, mercredi 16 mars 2022, 08:19 (il y a 269 jours) @ Claire

il y a dans ton poème un statisme, une fixité, propre à la photo. Les photos suscitent toujours en moi un fort sentiment d'absence. Ce que je retrouve bien dans ta manière de décrire, outre le fait que le texte lui-même l'évoque explicitement et finit sur l'image d'une presque disparition.

Je vois ce que tu veux dire. Ce qui manque en toi aujourd'hui n'est sans doute pas la matière de l'écriture mais la nécessité d'écrire. Pour le faire tu as besoin d'un déclencheur, d'une "demande" extérieure à laquelle réagir.
C'est pareil pour moi. J'ai une amie poète qui joue ce rôle depuis des années, nous nous lançons régulièrement des défis. Cette année c'est un peu particulier; pas de contraintes thématiques ni lexicales ni métriques ou autres. Nous avons simplement décidé d'écrire chaque mois pendant un an un poème de 11 vers à nous livrer mutuellement le 11 du mois. Du coup, je me suis donné une consigne supplémentaire : chaque poème doit évoquer ce que représente à mes yeux le mois en cours. Spleen 2022 évoque mars, un mois dépressif.


Fil complet: