Le dimanche 27 Mars

par claire, mercredi 30 mars 2022, 10:45 (il y a 182 jours) @ Pierre Anselmet

Ce n'est pas un récit, c'est une description méditative et douloureuse, où les autres sont comme des miroirs qu'on interroge.
Je retrouve aussi derrière ce texte ce qui affleurait derrière les portraits que tu as pu faire de certains "borderline" : un questionnement sur la question de l'intensité, d'une vie marquée par la douleur (et le recours cher payé à ce qui l'apaise) mais aussi parfois par une "vérité" éblouissante. Comme une question : "qu'est-ce qui en vaut la peine ?"
La question aussi de la soumission à la norme.


Fil complet: