nt

par phil, mardi 14 juin 2022, 09:13 (il y a 19 jours) @ claire

ô combien loin (...) merci Claire pour ton regard

c'est aussi un poème nupélogique, la disparition des talus étant une catastrophe pour les écosystèmes et ça accroît considérablement les inondations lors de grandes crues. Je l'ai écrit sous le coup de l'émotion à la lecture d'une pétition contre la destruction des haies programmées par la macronie.


Fil complet: