disparaître II

par catrine @, mercredi 03 mai 2023, 21:59 (il y a 391 jours) @ catrine

.


quelle nuit chuchote sous les méduses

les filaments roses et la myriade de piqûres


.


.


.


au fond

on sait que la vie palpite sans nous


.


.


.


une île s’effondre et sombre

il n’y a plus d’ailleurs

que le centre d’un grand siphon

cette aspiration

la noyée ne profère aucun son devant le bleu séquestre


.


.


.


(à se vivre)

si enceinte veut aussi dire un certain enfermement

délivrer est une des formes de la mort


.


.


.


sans geste

sans refus

couler descendre couler

par le seul poids d’être

jusqu’à rejoindre un sol

inqualifiable

.


.


.


sans doute

le jeu des exocets saura mentir

mais les vagues racontent chacune de nos érosions


.


Fil complet: