(se) disparaître II

par catrine @, jeudi 04 mai 2023, 19:39 (il y a 25 jours) @ catrine

.


.


.


en conciliabule

la nuit des objets

— me déconcerte —

rassemblés

sur le parquet blond où

je suis leurs reflets


.


.


.


je suis

la tache vive le rire les fleurs évaporées

le translucide des heures leurs essences bues une à une goutte


.


.


.


je ne vois plus le pour le contre

m’entassent d’embâcles blanches quand les banquises se fendent

compactent

papiers — carnets — annotés ou vides ou patients :

ce qui me résume devant l’inutile


.


.


.


un cri silencieux émerge et passe comme un train bleu

espace — trouée — les vacuités soudaines

divulguent

ce que je n’étais pas


.


.


.


depuis toujours

les désordres avouent que l’immuable n’existe nulle part


.


.


.

nulle part

les animaux de mes veines ne se calment

alors que je cède et défais

un monde

seule


.


.


.


on s’habitue à l’absence

même à la sienne …


Fil complet: