une sorte de mer 2

par catrine @, vendredi 12 avril 2024, 17:03 (il y a 62 jours) @ phil

.
.
.
.

immobile, les doigts à peine déposés sur les touches du piano, tu écoutes le silence résonner — la pièce est encombrée d’objets et de livres, dépôts savants, quelques témoins, mais il n’y a que le piano, le silence et toi

les yeux clos, tu pèches dans les ondes comme d’autres méditent, la truite sonore, je veux dire l’exocet ou l’espadon mélodique, le ruban argenté d’une myriade de petits poissons aux mouvements saccadés et roulants, ce flot son continu

les yeux clos la mer monte dans le petit salon et l’engloutit — de longues algues se balancent comme tes doigts courent doucement sur le piano — l’eau embrasse tout et ton silence transfuse aux ondes le coulant parfaitement bleu

tu ouvres les paupières les yeux rivés sur l’histoire intérieure à l’histoire, la musique de la mer gonfle ou enfle et des créatures furtives glissent et effacent les motifs ondulants de leur sillage au-dessus des anémones

tu figures un grand hippocampe agrippé à une branche de corail — mille petits sortent de ton ventre et jouent autour de ta bouche — des doigts de lumière plongent en une cathédrale qui danse et s’évanouit se rallume et s’éloigne

puis, immobile, les doigts à peine déposés sur les touches du piano tu écoutes le silence résonner. la pièce est encombrée d’objets et de livres mais il n’y a que le piano, le silence et toi

.
.
.
.


Fil complet: