Ignorant la peur

par va bene sobac @, mardi 21 mai 2024, 14:03 (il y a 24 jours) @ va bene sobac

EN ROUTE POUR L’AVENTURE

Ignorant la peur, je partis à la découverte de l’envers du décor
Je me retrouvais dans un monde, ou l’avenue était la base des accords
Il me fallut un certain temps pour l’apprivoiser l’avenue
Car dangereuse elle l’était, pensez, avec tous les inconnus
Mais peu à peu mon assurance devient tout risque
Je m’accoquinais avec le dealer de malabars
Et m’encanaillai avec la marchande de barbe à papa
Promu au grade d’aventurier dans l’âme, par le revendeur de disque
L’avenue était à ma botte, enfin je la parcourais avec des bottes
Saluant à mon passage mes nouveaux amis, qui jouaient à colin Maillard
Et ceux moins enclin a l’effort, les apparatchiks du trottoir
As du carreau avec leur gallo, et généreux a la rabaille pour les billes
Ce qui invariablement les mettez les mieux placés avec les filles

J’avais franchi ce cap qui vous fait passer de l’impasse de votre quartier
A l’avenue et ses dangers, mais ça c’était écris, quand on naît aventurier
Car à présent je lorgnais sur les grands boulevards
Là, ou les nuits scintillent des néons et des couches tard
Bien sur je ne m’aventurer au début qu’en journée
Je veux bien braver les dangers, mais a chaque jour son degré
L’excitation procure vite les frissons, c’est bien connu
Alors avant de tenter l’expédition nocturne, il m’a fallut
Apprendre les codes et autres usages de la rue
Ainsi paré je ne passerais pas inaperçu
La suite je vous la laisse imaginez, j’avais vaincu
Et de chez moi sans me presser je pouvais enfin m’échapper
De cette bulle qui est la maison, et que nous voulons tous s’y en aller

Dix ans c’est l’âge des décisions entre enfance et découverte
D’ailleurs si tu ne me crois pas «  je te tarte la gueule à la récré »
Car la dernière année avant le lycée, t’es le boss incontesté des maternelles et des CP
Après, pour assurer, pour te hisser, tu sais que l’avenue est a traversé
Que maintenant pour te faire respecter, va falloir la jouer
Malin, et au fait des dernières nouveautés, surtout auprès des grands qui veulent te racketter
Grandir c’est le pied, sauf qu’il faut bien gérer
Sinon vite fait bien fait t’es largué, t’es repéré
Mais si comme moi t’as pris le temps, en toute tranquillité tu peux redoubler
Et devenir en quelques années le plus vieux du lycée
Avoir toutes les filles a tes pieds, charmeur incontesté
Voila les clés, faut pas avoir peur de se lancer


Fil complet: