qu'importe moi, mon histoire

par Claire, mercredi 24 janvier 2018, 10:30 (il y a 320 jours) En réponse à loulou

Il y a toujours un peu cette fatigue de vivre et de penser, que tu partages avec ton lecteur par la complexité de ce que tu lui offres à lire, les doutes sur ce que tu viens de penser ou d'écrire, sur ce qui est, aérés par quelques belles métaphores.
C'est toujours aussi singulier, élégant...on a le sentiment de vivre aussi ton insomnie, les causes de ton insomnie. Un esprit comme un petit animal des forêts mentales, aux aguets, en quête de nourriture, explore le dessous des feuilles, contourne les pièges.

Fil complet :