effacer cette suite

par catrine @, dimanche 25 mars 2018, 04:53 (il y a 28 jours) En réponse à Rémy

tsé, il y a les textes, (comme si je me jouais dans l'os, à froid)
puis il y a la glissade avec kelig, que ça m'a urtiquée qu'il se précipite sur un précipité d'où "j'étais en remontée",
puis encore, il y a cet hideux confrontement puéril — "de la couleur et de la longueur de mes rubans"...et j'en serai la seule responsable, évidemment—.avec un magnifique esprit, une femme extraordinaire qui un jour a glissé (dansj'ensaisrien) et a choisi de décider la conviction que je lui étais une menace (...) et que mes textes lui sont/seraient spécifiquement dédiés ...
...ça fait peur (depuis presque cinq que ça dure... je trouve que c'est trop bizarre) alors, exascerbée, ben oui, je le suis ; inflammable, ben oui absolument ; ça me siphonne, ben oui (pis je le sais ce que tu veux dire sans le dire)
..ha puis il y a, en plus de tout ça, que la francophonie n'existe pas (plein de paniers de crabes)
et finalement je ressens le besoin de tasser ça ou de me tasser de ça... donc je vais mel'agir


des bises
et ciao

Fil complet :