L'escalier qu'on descend la nuit

par Périscope @, mardi 20 novembre 2018, 09:08 (il y a 24 jours) En réponse à seyne

l'accident final (l'incendie) est encore un reflexe de vouloir trouver une chute
dans un texte
mais dans ce feu et son extinction c'est une manière de révéler la cécité, et aussi l'amour des deux conjoints (leur fragilité physique mais leur sentiment invulnérable)

Simon veut vaincre son handicap, voir encore dans le noir, et aussi par là montrer son utilité envers Odette (ce texte pour moi est une histoire d'amour)

quant à la période du passé,
il m'est souvent difficile d'écrire sur le présent immédiat,
j'ai besoin d'un recul, une distance, une perspective temporelle, sans elle,
moi-même j'ai du mal à saisir mon propos


merci infiniment pour ton commentaire, ta lecture, qui m'envoie un oxygène spirituel
nécessaire

Fil complet :