En attendant Love (autour de Love)

par Pierre A, mercredi 10 juillet 2019, 16:01 (il y a 75 jours) En réponse à seyne

Eh bien moi je l'aime, ce poème. Sorte de journal centré sur Love, qui n'est personne à part soi-même dans l’œil de l'autre.
On pense bien sûr à "En attendant Godot".
Alors oui, ça "tourne autour", c'est une réflexion sur soi-même. Mais justement: ici l'écriture vibre, on sent qu'elle est incarnée. Tourner autour c'est tout une vie, sinon c'est mourir exacte. Je pense sincèrement que l'écriture est un mouvement perpétuel, et je me dis pas mal, en ce moment, que les gens qui ne connaissent pas notre poésie passent "à côté" de nous, de 50% de nous-même. Faut assumer. La poésie permet sans doute, comme ici, de laisser trace en un endroit: ce Love autour duquel on tourne. A l'infini. Peut-être perdu dans cette subjectivité.
Mais vibrant.

Fil complet :