Incarnation

par Soledad, vendredi 13 septembre 2019, 20:00 (il y a 197 jours) En réponse à Florian

On peut violer et brutaliser les mots et leur agencement comme qui viole où brutalise un corps, mais pas les sentiments et la conscience que celui qui écrit y a mis. Il est inutile d'insister dans cette démarche, c'est peine perdue.

Fil complet :