..sur l'étiquette on peut lire

par Claire, mercredi 14 mars 2018, 11:12 (il y a 248 jours) En réponse à catr

ben non, tu n'es pas une boîte de conserve. Une boîte de conserve ne s'exclame pas :

chaque fois que je passe faire un tour sur cet espace j'ai la terrible impression que rien n'avance ou que quelque chose (en vous)
fige et des idées et des notions ... comme si tous vous achetiez la paix et le statu quo, le quant-à-soi, et que vous vous conserviez (en petites boîtes bien étanches, étiquetées comme à l'épicerie) en une sorte de maladie du percevoir et de l'entendement... et qui surligne justement la peur de l'inconnu


qui ressemble un peu à
"vous êtes vraiment bouchés à l'émeri" d'un instit exaspéré par l'atonie de ses élèves ou "vous êtes enfoncés dans votre aveuglement et vos âmes ne s'ouvrent pas à la conversion" d'un prédicateur culpabilisant. Bref de quelqu'un qui se pose en "celui qui sait"....d'où mon agacement. Mais je ne devrais pas m'agacer, moi aussi je me répète.

On voit bien comment ça fonctionne : phil a des grilles de lecture "homme blanc dominant sur peuples opprimés ; parisiens dominants sur les autres cultures françaises". L'émission de radio ne parle pas directement de ça, les femmes qui s'expriment ont un côté parisien, donc "c'est à chier".
Les liens entre ses propres combats et ce qu'elles sont en train de dire, qui nous sautent aux yeux en tant que femmes, il ne les voit pas, et pire il ne veut pas les voir, vu qu'elles sont parisiennes.

Moi j'ai mon côté soixante-huitard qui remonte vite et dès que tu joues les prophètes je m'énerve, alors que je sais très bien que tu as plein de choses à m'apprendre, que tu as explorées et qu'il suffirait de passer sur cet agacement pour ne pas déclencher ces grandes flambées anti-productives.
Et toi...ça te regarde ce qu'il en est pour toi de tout ça.



quoiqu'il en soit, il y a une cohérence dans cet ensemble d'interactions...et c'est cohérent avec le "DELIVRE-MOI" d'Antonin, son texte, l'image qui accompagne le texte lu sur soundcloud, le texte de Leslie, les différentes réponses.
Tout ça fait une sorte de travail commun cahotant et explosif, profond, ça me plaît bien.

Fil complet :